InfoSaguenay

Saguenay-Lac-Saint-Jean,
Québec

Transmettre une nouvelle?

Chicoutimi – Cette année, seulement 12 % des Québécois prévoient passer dans les magasins pour effectuer au moins un achat lors du « Boxing Day. Les Québécois devraient être quatre fois plus nombreux à se présenter dans les magasins que le reste du pays.

C’est ce que rapporte les sondages du Groupe Altus et de RetailMeNot.ca réalisé récemment. Même si le stéréotype des clients qui courent restent dans les mémoires, il n’illustre pas la réalité générale des achats réalisés dans la province selon ces derniers.

« Dès l’automne, les Québécois avaient prévu réaliser au moins 60 % de leurs achats des Fêtes avant même la fin novembre ! », affirme Léopold Turgeon, du Conseil québécois du commerce de détail (CQCD) dans un communiqué de presse.

La proportion reste pratiquement la même

Au Québec, le « Boxing Day » demeure une fois de plus un phénomène attrayant malgré le fait que c’est une création typiquement américain. En 2014, 12 % des Québécois envisagent d’effectuer un ou des achats le 26 décembre. L’an dernier, la proportion était sensiblement la même, à 11 %.

Il y a quatre fois moins de Québécois (47 %) qui songent à aller courir les soldes, le 26 décembre, qu’ailleurs au Canada.

Un « Boxing Day » de trois jours, cette année

En 2014, étant donné que le 26 décembre surviendra un vendredi, il semble que les détaillants québécois qui font la promotion du « Boxing Day »échelonneront l’événement sur trois jours, soit le vendredi 26, le samedi 27 et le dimanche 28.